Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-08-29T07:30:00+02:00

Nouveautés à propos de l'Hydrops-maladie de Menière : la clinique et le traitement

Publié par Dr Piffaut
Nouveautés à propos de l'Hydrops-maladie de Menière : la clinique et le traitement
Nouveautés à propos de l'Hydrops-maladie de Menière : la clinique et le traitement

Juste pour rappel, j’ai remarqué grâce à la clinique et aux témoignages des patients suite aux traitements de régulation émotionnelle que sont EMDR, Tipi ou EmRes  et j’en témoigne depuis quelques années que :

-  plusieurs crises de  VPPB étaient rencontrées dans le passé de bon nombre de Menière dont la surdité au stade avancé où je les recevais était irréversible. 

- que les patients m'ont dit pleurer dans leurs vestibules, ou ressentir de la colère qui faisait monter la pression dans leur oreille les rendant sourds, de plus en plus sourds…

- qu’une IRM normale ne signifie pas qu'il n'y a pas eu un hydrops la veille ou quelques heures avant sa réalisation…

- que les crises de Menière/ hydrops ont totalement disparu de leur vie une fois traités avec l'EMDR 

- avoir assisté depuis de nombreuses années une multitude de fois au « vidage » de l'oreille au cours de la résolution émotionnelle (Tipi ou EmRes), ce qui vient corroborer le fait que l'hydrops est labile, qu’il peut disparaître en une fraction de seconde qu'il soit situé dans le saccule, l'utricule, ou les canaux semi-circulaire (pour ma part ce n’est pas important de le localiser puisqu’il disparaît dès que l’émotion a disparu). 

 

Pour conclure: 

- Faut-il attendre que la triade soit présente pour définir un Menière  alors qu'entre le blanc et le noir, il y a toutes les couleurs de l'arc en ciel , tout peut se voi? 

- Faut-il attendre que l’oreille soit détruite pour prescrire des séances de résolution émotionnelle ? 

- Que faut-il faire pour que les praticiens et notamment les kiné vestibulaires se sensibilisent et se forment à EmRes et l’enseignent à leurs patients qui pourront se réguler eux-mêmes en autonomie chaque fois qu’une crise se déclenche ? 

 

Ceci dit parce qu’il ne me semble pas normal de laisser évoluer cette pathologie (hydrops) au risque de voir se développer des surdités irréversibles , des vertiges invalidants à l’origine d’agoraphobie, des acouphènes invalidants source de dépression  etc… alors qu’il existe des solutions efficaces, rapides, économiques et écologiques (pas besoin de médicaments polluant nos rivières). 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog