Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #vertiges de meniere catégorie

2020-12-17T10:38:00+01:00

Pour prendre RDV (modifications Covid)

Publié par Anne-Marie Piffaut
Pour prendre  RDV (modifications Covid)

Bonjour,

  1. Pour prendre rendez-vous , vous pouvez appeler ou laisser un message sur le répondeur en cas d'absence, uniquement en semaine aux horaires de bureau.

  2. Tél: 06 35 33 01 58.

  3. Si vous laissez un message, vous serez contacté par ordre d'arrivée des messages. Merci de patienter

  4. Si vous omettez de laisser votre message, vous ne serez pas contactés. Seules les personnes qui laissent leurs coordonnées seront rappelées: nom, prénom, n° de téléphone et motif de l'appel. 

Renseignements les plus demandés:

  1. Tarif des consultations : 75 à 90 E  en espèces ou chèque ou virement uniquement. Pas de lecteur de cartes. Depuis juin 2020, compte-tenu du contexte épidémique, je consulte via whatsapp . De ce fait, je transmets à l'avance aux patients mes coordonnées bancaires de façon à ce qu'ils puissent régler les consultations le jour-même.

  2. Une attestation peut être fournie pour votre mutuelle. Certaines participent au remboursement. Renseignez-vous. Votre motivation sera le moteur de votre guérison.

  3. Durée de la séance : trois-quarts d’heure au maximum permettant ainsi de répondre à l'appel du consultant suivant. Il est possible que la séance soit moins longue quand le patient a abouti plus tôt au résultat escompté.

  4. Nombre de séances: en fonction de votre demande d'une à une trentaine . Il s'agit d'une moyenne. Il est fonction de la complexité de ce qui est présenté. 

  5. Pour les personnes majeures, il est préférable que ce soit la personne concernée qui prenne son rendez-vous car c'est elle qui sera prise en charge en psychothérapie. Elle sera reçue seule. Parents, conjoint et amis resteront dans la salle d'attente.

  6. Pour les enfants mineurs, ce sont les parents qui prennent le rendez-vous et ils seront présents au moins lors de la première séance.

  7. Il est conseillé d'arriver à l'heure précise du rendez-vous.

  8. Tout rendez-vous pris non décommandé 48h à l’avance reste dû quelles qu'en soient les raisons.

  9. Toutes les informations  seront fournies lors de la première consultation.

  10. Du fait des conditions actuelles liées à la pandémie, et vu mon âge, dans la mesure du possible, je ne consulterai plus désormais que par le biais de What’sApp.

  11. Il ne m'est plus possible par ce biais de proposer des séances d'EMDR. Après la préparation à cette pratique je transmets les coordonnées des praticiens EMDR ou EmRes formés à la psychosomatique ORL intégrative.

    Pour ceux qui souhaitent être traités avec l’EMDR et uniquement, il est tout à fait possible de consulter d'emblée  l'association www.EMDR-France.org et demander au secrétariat, la liste des praticiens que j'ai formés.

     

    Dr Piffaut

Merci de votre visite sur le site. Pour Information: Trois publications chez Bookelis

Merci de votre visite sur le site. Pour Information: Trois publications chez Bookelis

Voir les commentaires

2020-08-29T07:30:00+02:00

Nouveautés à propos de l'Hydrops-maladie de Menière : la clinique et le traitement

Publié par Dr Piffaut
Nouveautés à propos de l'Hydrops-maladie de Menière : la clinique et le traitement
Nouveautés à propos de l'Hydrops-maladie de Menière : la clinique et le traitement

Juste pour rappel, j’ai remarqué grâce à la clinique et aux témoignages des patients suite aux traitements de régulation émotionnelle que sont EMDR, Tipi ou EmRes  et j’en témoigne depuis quelques années que :

-  plusieurs crises de  VPPB étaient rencontrées dans le passé de bon nombre de Menière dont la surdité au stade avancé où je les recevais était irréversible. 

- que les patients m'ont dit pleurer dans leurs vestibules, ou ressentir de la colère qui faisait monter la pression dans leur oreille les rendant sourds, de plus en plus sourds…

- qu’une IRM normale ne signifie pas qu'il n'y a pas eu un hydrops la veille ou quelques heures avant sa réalisation…

- que les crises de Menière/ hydrops ont totalement disparu de leur vie une fois traités avec l'EMDR 

- avoir assisté depuis de nombreuses années une multitude de fois au « vidage » de l'oreille au cours de la résolution émotionnelle (Tipi ou EmRes), ce qui vient corroborer le fait que l'hydrops est labile, qu’il peut disparaître en une fraction de seconde qu'il soit situé dans le saccule, l'utricule, ou les canaux semi-circulaire (pour ma part ce n’est pas important de le localiser puisqu’il disparaît dès que l’émotion a disparu). 

 

Pour conclure: 

- Faut-il attendre que la triade soit présente pour définir un Menière  alors qu'entre le blanc et le noir, il y a toutes les couleurs de l'arc en ciel , tout peut se voi? 

- Faut-il attendre que l’oreille soit détruite pour prescrire des séances de résolution émotionnelle ? 

- Que faut-il faire pour que les praticiens et notamment les kiné vestibulaires se sensibilisent et se forment à EmRes et l’enseignent à leurs patients qui pourront se réguler eux-mêmes en autonomie chaque fois qu’une crise se déclenche ? 

 

Ceci dit parce qu’il ne me semble pas normal de laisser évoluer cette pathologie (hydrops) au risque de voir se développer des surdités irréversibles , des vertiges invalidants à l’origine d’agoraphobie, des acouphènes invalidants source de dépression  etc… alors qu’il existe des solutions efficaces, rapides, économiques et écologiques (pas besoin de médicaments polluant nos rivières). 

Voir les commentaires

2018-05-01T20:02:00+02:00

Hydrops labyrinthique/Maladie de Menière

Publié par Anne-Marie Piffaut
Hydrops labyrinthique/Maladie de Menière

Maladie de Menière, hydrops labyrinthique

L'hydrops labyrintique a pour conséquence les vertiges, la surdité, les acouphènes, la sensation d'oreille bouchée. Son apparition est parfois insidieuse et trompeuse. On peut croire à un VPPB et il peut s'agir d'une maladie de Menière débutante. Il évolue par crises. Il est important de retrouver quelle a été la 1ère première crise. Cela demande parfois du temps. Comment imaginer que ces crises soient en lien avec des situations traumatisantes de la vie présente, de la vie passée ou lorsqu'on se projette dans l'avenir en anticipant le pire? Et pourtant?

Localement, il s'agit d'une modification physique au niveau de la sphère cochléo-vestibulaire survenant en conséquence d'un état émotionnel particulier. Pour l'expliquer une personne triste pleure. La sécrétion des larmes a pour origine une stimulation du système nerveux parasympathique.

- Des patients dont la manifestation des émotions est réprouvée par l'entourage, m'ont avoué "pleurer dans leurs vestibules" ce qui faisait augmenter la pression des liquides intra lbyrinthiques. - Pour d'autres c'était non pas la tristesse mais la colère. Dans ce cas, tant qu'un conflit interne n'est pas réglé, les médicaments resteront inefficaces. C'est pourquoi quelques patients échappent aux traitements actuels.

Qu'ont donc vécu ces personnes pour en arriver là ? Elles-seules le savent. Des consultations médicales à la " vas-vite", les bilans ORL ne permettent pas de mettre en évidence ce qui est subconscient, c'est à dire ce qui est situé juste au-dessous du niveau de conscience avec la possibilité de le retrouver quand on le recherche. Le labyrinthe est représenté en vert: cochlée et vestibule.

Les patients:

1. - soit ne se souviennent pas, (c’est difficile en 5 minutes au milieu d’un groupe de médecins à l’hôpital) - soit développent des conduites d'évitement (ne pas aborder le sujet difficile pour surtout ne pas ressentir l’anxiété, la tristesse ou la colère sous-jacente, - soit n'arrivent pas à réaliser des liens entre les circonstances délicates de leur vie et la survenue des symptômes.

2. Certains préfèrent croire qu'il existe une cause somatique, la plupart du temps encouragés par les médecins non sensibilisés à la psychosomatique car non correctement formés. En France la psychosomatique médicale n'est pas enseignée dans les facultés de Médecine. Oui, l'hydrops est somatique puisqu’il est dû à une hyperpression des liquides intralabyrinthiques et oui aussi comme pour les larmes, la quantité de liquide peut augmenter quand on est très triste ou très en colère et qu'on n'ose pas montrer ses sentiments (consciemment ou inconsciemment). Il arrive même que ces sentiments soient mêlés: colère, tristesse, peur, culpabilité , honte.

Donc cette maladie est une maladie psychosomatique.

Les antidépresseurs, les anxiolytiques bloquent les sensations de détresse mentale mais ils ne permettent pas de traiter les problèmes de fond. Si la personne n'arrive pas à faire face à la situation difficile, si sa vie ne change pas , comment pourra-t-elle guérir de sa maladie ? La psychothérapie dans un cadre psychosomatique permet de prendre en charge ces personnes dont la vie est bouleversée. photo 1ère page Les Thérapies comportementales et cognitives et surtout les techniques d'affirmation de soi améliorent le quotidien, les compétences sociales et la gestion des conflits. L'EMDR guérit les traumatismes de la vie et leur ressenti. La vie est vue sous un autre jour. Un sens lui est donné alors les symptômes (donc les crises) se font plus rares, sont moins intenses et de durée minime puis ils deviennent moins gênants et pour d'autres, ils disparaissent. Il y a quelque chose à faire. Consultez un médecin psychothérapeute sensibilisé à la psychosomatique , praticien EMDR et TIPI formé aux TCC. 

Livres AM Piffaut sur www.bookelis.com

 

Voir les commentaires

2018-04-30T10:43:00+02:00

Hydrops, Ménière et affirmation de soi

Publié par Anne-Marie Piffaut

Mes vertiges ? Ils ont disparu!

Apprendre à s'affirmer est peut-être la solution, ne croyez-vous pas?

Comment apprendre à se comporter de façon socialement acceptable ?

Un stage d'affirmation de soi peut vous apporter toute satisfaction. Il s'adresse à des personnes motivées après un entretien préalable.

Témoignage d'un patient de 35ans

« Non, je ne peux pas dire ça à mon patron ! Sa collection ne me plaît pas. J'ai honte ! Que faire lorsque je bous intérieurement et je ne me sens pas capable de dire ce que je pense et ce que je ressens. Je me reproche ma passivité, je suis en colère envers moi. Je sens monter la pression et je suis prêt à exploser. La tête me tourne, je vais m'écrouler, je perds l'équilibre. Et ces bruits terribles qui sifflent dans mon oreille. Je me retrouve aux urgences à l'hôpital, adressé par mon médecin traitant. L’ORL de garde me bascule dans un sens dans un autre, il dit que ce sont des cristaux qui se sont décollés et qu'il faut les déplacer pour qu'ils ne déclenchent plus de vertiges.

Ce que je ne lui ai pas dit

c'est que les vertiges sont apparus la veille de la présentation de la dernière collection de haute couture. Vaciller, paniquer, éviter. Rien que d'y penser, les acouphènes sifflent dans mon oreille. Je n'y arriverai jamais. Je déprime, je ne suis pas fier de moi. Personne ne peut me comprendre ».

Comment dire ce que l'on pense sans froisser l'autre?

Témoignage: " Le thérapeute m'a dit : "Vous êtes responsable de ce que vous faites mais vous n'êtes pas responsable de ce que les autres ressentent ou pensent". Il m'a donné cet exemple: " S'il y a dix personnes qui vous écoutent, aucune ne ressentira la même chose. L’une sera indifférente, l'autre vous trouvera drôle, une autre agacée".

D'avoir compris, ça me soulage.

Je peux dire à mon patron que je trouve sa collection pas très amusante, étonnante ou originale et lui proposer des solutions (méthode du DESC: faire une critique avec demande de changement).

J'ai pris beaucoup de plaisir à m'entraîner à un jeu de rôle avec mon amie. Nous avons bien ri au début, puis sérieusement j'ai trouvé les mots qui me convenaient. Demain j'affronte le boss! Pas besoin de me rendre malade pour éviter de dire ce que je pense. Allez courage mon bonhomme! ".

Quelques jours plus tard: "Savez-vous ce que m'a dit mon patron? : " Au moins avec vous ce qui est bien c'est que vous apportez des solutions".

Quand j'y repense, j'aurais dû apprendre à m'affirmer plus tôt".

 

Voir les commentaires

2017-04-30T07:00:00+02:00

Maladie de Menière, hydrops cochléo-vestibulaire

Publié par Anne-Marie Piffaut

Suite à la lecture de cet article « L’hydrops labyrinthique » sur le blog, voici le commentaire de Mr L qui souffre d’un hydrops labyrinthique. Les patients sont reconnaissants:

« Merci pour votre compréhension dans votre article, j’ai (…) ans, je souffre d’une cophose et d’un MENIERE. J’ai arrêté de travailler et je sors d’une belle crise. Vous avez tout à fait raison. Il faut dire aussi que cette maladie fait peur à plus d’un médecin ......Aujourd’hui, j’ai repris la chose en main (à…) avec un professeur ORL qui m’a enfin écouté.....J’ai de la chance d’avoir une épouse compréhensive, car bien des jours ça peut être l’enfer.... Merci encore ».

L’article était le suivant:

« l’hydrops se définit comme une augmentation de la pression des liquides (endolymphe) à l’intérieur de l’oreille interne (la cochlée et le vestibule). De ce fait, si la pression est trop forte, elle peut provoquer :

- En premier lieu une souffrance des cellules nerveuses de l’audition et de l’équilibration (processus réversible) s’accompagnant de signes fonctionnels comme o la sensation d’oreille bouchée, o les acouphènes, o une surdité brusque ou fluctuante, o l’apparition des vertiges et o des troubles de l'équilibre

- En second lieu leur destruction (processus irréversible) : atteinte organique avec surdité définitive, aréflexie vestibulaire, les vertiges disparaissant avec le temps.

Dans ce qu’on appelait : « la maladie de Menière» qui est plutôt aujourd’hui considérée comme un hydrops cochléo-vestibulaire, la sensation d’oreille bouchée s’associe à une surdité de perception (Ne pas confondre avec une otite ou tout processus infectieux de l’oreille et avec l’otospongiose qui donnent plutôt une surdité de transmission).

Les traitements de l’hydrops

Ils sont très bien connus des ORL médicaux-chirurgicaux. Par contre très peu d’ORL ont une formation en psychosomatique. Pourtant il est constaté que dans l’hydrops existe une forte participation émotionnelle.

En cas de stress intense, on constate une libération de l’hormone antidiurétique (vasopressine) qui peut augmenter la pression du liquide intra-labyrinthique de l’oreille interne.

Il n’est pas difficile de comprendre que les lésions tout d’abord fonctionnelles donc réversibles nécessitent de toute urgence un traitement efficace afin d’éviter la survenue des lésions anatomiques irréversibles. Cela traite les conséquences mais ne dispense d’une psychothérapie en urgence, à la recherche des causes de cette réaction émotionnelle violente.

De quoi s’agit-il et comment faire pour les traiter ? Si les traitement médicaux d’urgence sont efficaces (mais pas toujours), il est important de considérer les symptômes pré-cités comme des signes d’appel.

"Qu’est-ce qui ne va pas ?", "Qu’est-ce qui ne va pas dans votre vie ?"

Les médecins pour la plupart et les patients eux-mêmes ne sont pas formés à établir des liens entre la cause des symptômes et les symptômes eux-mêmes. Et pourtant il suffit de poser la question : « Qu’est-ce qui ne va pas dans votre vie ? » pour que la lumière soit et parfois cela passe par des larmes ou de la colère (sur laquelle les anxiolytiques et les antidépresseurs restent inefficaces), ou la peur, la culpabilité, l’envie, la jalousie, le sentiment d’impuissance, d’injustice ou le dégoût.

Le patient sait tout ça pourvu que le médecin sache l’aiguiller mais malheureusement, souvent, il ne sait pas (d’où un sentiment d’impuissance très désagréablement ressenti pas celui qui est sensé savoir, mais qui n'est pas formé à la prise en charge des patients "difficiles", c'est comme cela qu'ils sont nommés).

Effectivement, ce que la plupart des médecins ne savent pas c’est que « seul le patient sait » ce qui le fait souffrir au fond.

Les médicaments associés à la psychothérapie concernant la gestion du Stress et des émotions, donnent les meilleurs résultats.

S’il s’agit d’un ESPT (état de stress post traumatique), l’indication est la prise en charge par un praticien EMDR Europe (site www.EMDR-France.org).

Pourquoi cette urgence ?

Parce qu’il faut prévenir la destruction cellulaire qui est irréversible. Il est impossible d’agir sur des cellules ciliées détruites. Elles ne seront pas restaurées. Une fois qu’il est trop tard, il est trop tard.

Le traitement de l’hydrops en urgence allie les médicaments antidiurétiques et stéroïdiens et la psychothérapie pour éviter la pérennisation et la récidive des troubles.

Il n’est pas normal que des patients consultent jusqu’à sept ORL sans qu’aucun ne préconise ce type de prise en charge.

A vous, patients, d’en faire la demande. A vous d’informer ceux qui souffrent des mêmes symptômes que vous ! Ecrivez sur les forums, sur vos blogs, Parlez-en dans les salles d’attente. Il est vraiment dommage de ne rien faire une fois que vous êtes informés.

Transmettez aussi vos commentaires auprès des ORL.

Les personnes qui ont été améliorées par une telle prise en charge peuvent témoigner auprès de ces derniers. Quelques-uns ont été sensibilisés lors de conférences et de congrès à propos de l’oreille (Otoforum de Lyon, assises d'ORL de Nice, réunions de professionnels Rhône-Alpes). Vos retours positifs les encourageront à orienter les patients souffrant d’hydrops vers des praticiens EMDR. Ces derniers se forment aussi à petits pas…

Une patiente a offert "L'acouphène dans tous ses états" à tous les ORL qui lui ont dit qu'il n'y avait rien à faire. Il y a donc de l’espoir.

REPONSE à Mr L : "Merci pour votre commentaire. Il est vrai que les médecins ont peur non pas de la maladie mais de se sentir impuissants face aux patients. Il serait si facile de reconnaître les causes de la maladie plutôt que de se contenter de traiter les conséquences et, en cas d'échec, de prescrire une chirurgie dite destructrice. Pour aller à l'origine du problème, il faut effectivement une bonne écoute mais en cas de stress post-traumatique cela ne suffit pas . Il existe des méthodes comme les techniques d'affirmation de soi pour gérer les conflits, l'EMDR, la Mindfulness, la cohérence cardiaque, qui apportent réconfort et aussi guérison quand elles sont pratiquées de façon intégrative, sachant que ces thérapies s'adressent à des patients motivés. Bonne suite à vous".

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog